Il y a juste 96 ans aujourd’hui, boulevard Roederer, devant le jardin d’horticulture Pierre Schneiter

Pendant des siècles, les Rémois ont connu, les cortèges royaux. La Royauté disparue, une nouvelle tradition s’instaure à partir de 1949, celle des « cavalcades » organisées, à l’époque du carnaval et de la mi-carême avec de nombreux déguisements.
En 1881, la dernière cavalcade du XIXe siècle connu sous forme de chromos publicitaires des Galeries Rémoises, réunit vingt chars et 1400 figurants sur le thème « Reims, à travers les âges ».
Pour célébrer la résurrection de Reims,  après les épreuves de la Grande Guerre, la reprise des activités, les fêtes rémoises et exalter la beauté de notre cité, la ville ayant retrouvé ses 100 000 habitants, une cavalcade a lieu le 6 juin 1926.
Le thème était « Reims Magnifique ». Grâce à la collaboration des architectes, des artistes, décorateurs, artisans, industriels, entrepreneurs et commerçants rémois, les chars sont réalisés dans des ateliers de sculpture et décoration.
Dix sept chars, tirés par des bœufs, chevaux ou mécanisés, parcourent environ 9 kilomètres dans les rues de Reims. Le départ est donné au pont de Vesle, le cortège s’étend sur 1250 mètres. Après un passage dans les différents quartiers, tous les participants arrivent au Cirque. La photo du 6 Juin, représente le char de François II et de Marie Stuart (sacré à Reims le 17 septembre 1559), tiré par un attelage de quatre chevaux, boulevard Roederer, à la hauteur du Jardin-école (aujourd’hui Jardin Schneiter) au passage devant la maison du gardien, aujourd’hui disparue, au premier plan les rails du C.B.R..

Michel Thibault (documents et textes)

Voir les chromos publicitaires des Galeries Rémoises :

Et voir les chars et les cartes postales publiées pour l’occasion :

icon-car.pngFullscreen-Logo
Boulevard Roederer

chargement de la carte - veuillez patienter...

Boulevard Roederer 49.255370, 4.020674

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.