Rue de Courcelles

Rue de Courcelles et la tour Géruzez

Photographie Gilles Labbe du 26 mai 1975
On voit bien au fond la « tour Géruzez » située en bordure extérieur de la rue Géruzez, importante famille rémoise d’historiens du XIXe siècle.

Courcelles, rue de [avant 1856].

<= 10-12, boulevard Louis-Roederer, => pont de Courcelles, canal.
La rue et le chemin de Courcelles, à partir de 1901, ne formèrent plus qu’une seule voie sous le nom de rue de Courcelles afin d’éviter les erreurs à la poste et dans le commerce. Cette rue s’étendit, à partir de 1951, jusqu’au chemin de même appellation qui mène à la commune de Saint-Brice-Courcelles du village où elle conduit.

1975-05-26-rue-de-courcelles

Rue de Trianon

Trianon, rue de [1840].

<= 13, rue de Courcelles, => 2, rue de Saint-Brice.
175 mètres de longueur.

Le couvent des religieuses du Clairmarais fut vendu à la Révolution comme bien national. Les bâtiments furent démolis et un jardin de plaisance Le Trianon fut créé sur le domaine qui devint un but de promenade très apprécié des Rémois. Il disparut lors de la construction de la voie ferrée (1855). La porte de ce jardin subsistait encore en 1897. (La Vie Rémoise)

C’est la rue qui fait l’angle avec la rue de Courcelles, juste après le pont de chemin de fer.

Carte postale ancienne : collection Michel Thibault (Amicarte 51)

 

trianon-ra

 

L’école maternelle de la rue de Courcelles

L’école maternelle à l’angle de la rue des Romains et de la rue de Courcelles est érigée en 1888 suite à la loi de Jules Ferry qui rend l’enseignement primaire public et gratuit. L’architecte est Narcisse Brunette. Après avoir résisté à la Première Guerre Mondiale, elle fut détruite en 2006. Comme la guerre, le progrès engendre aussi des destructions.

Cartes postales anciennes : collection Michel Thibault (Amicarte 51)

 

ecole-courcelles-ra

 

L’avant-après date de 2013. La photo ci-dessous est récente : les arbres ont poussé ainsi que le panneau publicitaire !

65-ecolecourcelles-ra

 

La rue de Courcelles vue du boulevard Louis Roederer

Cette photographie a été prise avant la guerre 14-18
Au fond, le pont de chemin de fer.

reims-pont-chemin-fer-rue-de-courcelle-vue-du-boulevard

Le Pont du chemin de fer, rue de Courcelles

Carte envoyée le 9 décembre 1923

courcelles-pont-chemin-de-fer

129 rue de Courcelles, Maison Sohy

Dans les années de bombardement 1914-1917

129-rue-courcelles

Café-Tabac-Bar de l’angle de la rue des Romains et de la rue de Courcelles

Aujourd’hui c’est toujours un Café Tabac Journaux, remarquez qu’à l’époque le café proposait une dégustation des bières de la brasserie du XXe siècle qui était située rue Ernest-Renan.

 

Le Chiquito

129 rue de Courcelles

Maison Sohi, Clairmarais

Carte postale ancienne : collection personnelle.

Cette maison a pu être réparée, seul le rez-de-chaussée avait subi de gros dégâts.

Courcelles, rue de [avant 1856].

<=10-12, boulevard Louis-Roederer, => pont de Courcelles, canal.
La rue et le chemin de Courcelles, à partir de 1901, ne formèrent plus q’une seule voie sous le nom de rue de Courcelles afin d’éviter les erreurs à la poste et dans le commerce. Cette rue s’étendit, à partir de 1951, jusqu’au chemin de même appellation qui mène à la commune de Saint-Brice-Courcelles. [source Jean-Yves Sureau – La Vie Rémoise]

 

129 rue de Courcelle
129 rue de Courcelles

Le Café du Stand – 81 rue de Courcelles

Ce café tient son nom d’un ancien stand de tir qui se trouvait dans le jardin. Situé au 81 rue de Courcelles, c’est un des plus vieux cafés de la ville.

La photo N&b prise en 1930 montre le propriétaire de l’époque : Auguste Rieux. Déjà ce café-hôtel possédait des chambres meublées. Au restaurant les tripes pouvaient être servies à toute heure ! Elles étaient accompagnées d’une bière du XXe Siècle qui provenait de la brasserie du même nom, située rue Ernest-Renan. (« Reims et ses Commerces » de Michel Thibault, édit Sutton).

Il y eu ensuite d’autres propriétaires et depuis 1979, c’est Madame Maria Ortega qui dirige l’établissement. Elle ne fait plus restaurant, mais derrière son bar, c’est toujours une des figures emblématique de ce quartier en pleine mutation.

Photo N&B : collection Michel Thibault

Rue de Courcelles

 

39-81Courcelles-RA