Carte postale envoyée en 1908. Sur la photographie actuelle, à droite, on aperçoit le début des murs du parc du Champagne Taittinger, boulevard Victor-Hugo. À gauche, la rue des Salines.

Au milieu de la place se trouvait encore, en 1880, la fontaine en marbre avec applications de bronze, édifiée en 1750, sur les dessins de Coustou, remarquable par ses sculptures fines et vivantes. Elle fut transportée dans l’ancien Hôtel-Dieu et orne aujourd’hui le centre du cloître de l’abbaye Saint-Remi.

L’ancienne fontaine de la place Saint-Nicaise qui se trouve dans le cloître de l’abbaye Saint-Remi

L’église du Chemin Vert, construite en 1925, fut consacrée à saint Nicaise.

Saint Nicaise, Xe évêque de Reims (de 401 à 407), fut décapité par les Vandales, à l’emplacement actuel de la cathédrale, en même temps que sa sœur sainte Eutrope qui avait arraché les yeux du meurtrier de son frère. La statue de saint Nicaise décapité figure sur le portail nord et trois autres statues du saint ornent la cathédrale. L’ancienne église Saint-Nicaise fut construite entre 1229 et 1263 par Hugues Libergier, puis Robert de Coucy ; elle était contemporaine de la cathédrale de Reims, et de style gothique ; on a pu dire qu’elle était la Sainte-Chapelle de Reims. Elle avait pour dimensions, 100 m de longueur, 40 m de largeur, 30 m de hauteur sous voûte. À la Révolution, l’église fut vendue comme bien national et démolie en 1793, malgré les protestations des Rémois qui déploraient la perte de ce joyau de l’architecture. Source : Jean-Yves sureau dans La Vie Rémoise

icon-car.pngFullscreen-Logo
Place Saint-Nicaise

chargement de la carte - veuillez patienter...

Place Saint-Nicaise 49.243900, 4.045400

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *