Pour ceux qui n’ont pas pu voir les panneaux d’exposition qui étaient exposés dans l’église Saint-André jusqu’au 10 octobre relatifs au travail de Brunette dans les églises nous les exposons aux Archives Municipales et Communautaires, 6 Rue Robert Fulton, pendant un mois.

Après la Révolution de 1848, la Ville se décide enfin à construire une grande caserne d’infanterie pouvant accueillir une force armée suffisante pour une grande ville industrielle (peur des révoltes ouvrières). Narcisse Brunette note en 1885 « C’est ainsi que nous fûmes transformé en ingénieur militaire. […] Comme le nouvel édifice était resté caserne communale, le ministre refusa d’y attacher un officier du Génie pour veiller à la conservation et à l’entretien des bâtiments ; naturellement alors, c’est à nous que revint cette fonction, qui, sans rétribution, s’ajouta à toutes celles dont nous étions déjà investis.» Les travaux s’étalèrent de 1853 à 1855.

Archives Municipales et Communautaires

Informations pratiques pour voir les expositions :

  • AMCR : du lundi au vendredi de 9:30 h à 12 h et de 13:30 h à 17:30 h ;
  • Cellier : du mardi au dimanche de 14 h à 18 h.
  • Manège : du mardi au vendredi 13:30 h à 18:30 h et samedi  de 14:00h à 18:00 h
  • Église Saint-André : se renseigner
Obtenir l'itinéraireOuvrir la carte toute seule en mode plein écran
Caserne Colbert

chargement de la carte - veuillez patienter...

Caserne Colbert 49.252835, 4.040828 Boulevard de la Paix Grand-Est, France (Itinéraires)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.