L’arrêté de nomination de Narcisse Brunette précise qu’il entrera en fonction le 1er février 1838. « Il ne pourra, sous aucun prétexte, s’occuper de travaux pour les particuliers. Il lui est également interdit d’accepter aucune expertise administrative ou judiciaire, ni même aucun arbitrage. Il pourra seulement se charger des travaux qui lui seraient confiés, dans l’intérieur de la ville, par les administrations publiques, supérieures ou secondaires. »

Il devient le directeur des travaux publics de la ville, c’est-à-dire le directeur des travaux d’architecture, de voirie et de gestion des eaux. Il a donc la fonction d’architecte qui réalise les travaux de construction et d’entretien des bâtiments. Il est également urbaniste, chargé de proposer les aménagements des places, de superviser le projet d’alignement des rues et responsable de la distribution et l’évacuation des eaux.

Il est également par passion et par nécessité professionnelle, archéologue. Il tente de reconstituer la ville antique et de préserver les trésors archéologiques découverts lors des différents travaux.

Archives Municipales et Communautaires

Narcisse Brunette s’est rendu à Paris en 1844 pour rapatrier le corps du maréchal qui souhaitait être inhumé à Reims. Une souscription s’est ouverte à cette date dans le but d’ériger une statue en hommage à ce Rémois d’origine modeste. Le statuaire choisi est le Parisien Louis Rochet. La statue est inaugurée en grande pompe le dimanche 28 octobre 1849, sur la place de la Couture, rebaptisée depuis le 1er octobre, place d’Erlon).

icon-car.png
Statue du Maréchal Drouet d'Erlon

chargement de la carte - veuillez patienter...

Statue du Maréchal Drouet d\'Erlon 49.256119, 4.026597

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *