Lundi 12 juin 1944

Curieux interview du Général de Gaulle donné à la radio anglaise : Que pensez-vous du débarquement ? Voici à peu près le sens de la réponse :

« L’opération proprement dite du débarquement qui fut de très grande envergure, a été parfaitement réussie, pour le reste on verra plus tard En attendant, courage et calme »

Le Général s’étonne des proclamations du Général Eisenhower au peuple français qui place les pays libérés sous l’administration militaire des Alliés

« Ceci est inacceptable pour nous », dit-il. « Il est malheureux qu’aucun véritable accord ne soit fait en ce sens entre les gouvernements alliés et nous. Tout comme il est fâcheux qu’on parle d’une monnaie nouvelle sans notre pleine acceptation ».

Puis il conclut en disant : « La France se bat aux cotés de ses alliés, elle contribue à la guerre de toutes ses possibilités, mais c’est en pleine souveraineté qu’elle veut faire cette guerre et plus tard la paix ».

Berthe Brunessaux

Voir la page précédente : jeudi 8 juin 1944 | Voir la page suivante : samedi 24 juin 1944

Pendant cette période de la Libération de Reims, nous allons publier, au jour le jour, des extraits du journal de Maurice Houlon (1881 – 1966) et de Berthe Brunessaux (1887-1963) : lire la présentation de Berthe Brunessaux et Maurice Houlon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *