En 1923, la municipalité organise un concours d’architecture pour la construction des halles. Sur 34 candidats, le jury présidé par le maire Charles Roche en retient d’abord 11 et finalement désigne Émile Maigrot, architecte d’origine rémoise ayant une agence parisienne. La société Limousdin, avec son ingénieur et cofondateur Eugène Freyssinet, remporte le concours pour le gros-œuvre, ils sont célèbres pour la réalisation des hangars à dirigeables d’Orly (1922)

Dès les premières années de fonctionnement, Émile Maigrot signale des fuites et une révision des carrelages à faire. La condensation et le défaut de ventilation dégradent prématurément le béton. Un filet protecteur est installé sous la voûte et le bâtiment ferme en 1988.

Les halles, menacées de destruction, suscitent la mobilisation d’architectes importants. Jack Lang, ministre de la Culture, nomme une commission. S’ensuit le classement des Halles au titre des Monuments historique en 1990

Le chantier de restauration, financé par l’État, la Région et la Ville de Reims s’étend de 2010 à 2012. La maîtrise d’œuvre est confié à François Chatillon, architecte des monuments historiques.

Sources : flyer Ville de Reims pour les 10 ans de la réfection et les Journées Européennes du Patrimoine

D’autres articles plus anciens sur ReimsAvant :

icon-car.pngFullscreen-Logo
Halles du Boulingrin

chargement de la carte - veuillez patienter...

Halles du Boulingrin 49.260803, 4.031146

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.