Un mur avait été élevé pour protéger les statues du sculpteur Pigalle, au pied de Louis XV.
Sur cette photographie, on peut remarque que ce sont les prisonniers allemands qui dégagent la statue.

L’utilisation des prisonniers de guerre comme main-d’œuvre a été la règle dans tous les pays belligérants mais, pour la France, la particularité réside dans l’emploi, après-guerre, des soldats allemands capturés. Après le 11 novembre 1918 ces derniers ne sont pas renvoyés dans leurs foyers. Ils demeurent en France où ils sont réquisitionnés pour reconstruire le pays au titre des dommages de guerre.

En 1919 les régions dévastées voient donc le nombre de prisonniers qui leur sont affectés considérablement augmenter.

La ville de Reims, particulièrement touchée, reçoit un contingent important.

On constate que les soldats allemands prisonniers sont quasiment utilisés tous les jours ouvrés du mois. Ils semblent par contre jouir des mêmes journées de repos que les travailleurs français c’est-à-dire les dimanches et jours fériés.

icon-car.pngFullscreen-Logo
Place Royale

chargement de la carte - veuillez patienter...

Place Royale 49.255482, 4.034085

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.