Bientôt Noël… un lieu où vous trouverez plein de bonnes idées pour vos cadeaux ! Voici l’histoire de ce bel immeuble du 39 rue Thiers

En 1894, Édouard Royer tenait le café situé à l’angle des deux rues.
En 1911, le café était devenu Hôtel-Restaurant de Metz, tenu par Bayle-Dor.
L’immeuble en pierre de taille, dès 1914 fut endommagé, comme 80% des maisons de Reims qui furent détruits par les bombardements de la Grande Guerre. Vers 1930, il fut reconstruit dans un style différent.
L’enseigne, par un jeu de mots du propriétaire « Bayle-Dor » est devenu « A la Boule d’Or« . Une boule dorée se trouvait au dessus de l’entrée du restaurant dont les spécialités étaient : les tripes, escargots et vins de pays.

Michel Thibault

Au cours des années le restaurant fermé, une agence Adecco, ensuite une agence immobilière Ad-Immo se sont installées.

On remarque au centre de la rue Thiers, les rails de la ligne de tramway Ligne B Faubourg de Laon-Pont Huon. Cette ligne ouverte le 16 octobre 1900 a été fermée le 15 octobre 1939. Actuellement, on trouve sur cet emplacement, la ligne du tramway Citura, au sol engazonné.

Aujourd’hui, depuis novembre 2018, c’est La Louve Rémoise, Artisanat et Créations locales : porcelaine, céramique artisanale, émaux, tenu par Manon Escalle.

Michel Thibault

Michel Thibault, passionné d’histoire locale a déjà à son actif quatorze ouvrages que vous pouvez découvrir sur son site http://michelthibaultreims.blogspot.com/
Il publie chaque semaine dans le journal L’Union un petit article sur Reims d’hier et d’aujourd’hui et participe régulièrement à l’iconographie de ce site.

Remonter dans le temps

Le même immeuble après la Grande Guerre :

Vers 1930, après la Reconstruction : A la Boule d’Or, et la photo récente (2015) l’agence immobilière Ad-Immo (montage Béatrice Keller) :

mapsmarker marker= »235″

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *