Petit-Arsenal, rue du [avant 1856].

<= 14-16, rue Courmeaux, => 5-7, rue Legendre.
95 mètres de longueur.

Nom dû à un dépôt d’armes ; les troupes de passage à Reims étaient hébergées dans les bâtiments qui en dépendaient.

Courmeaux, rue [1903].

<= 20-26, place du Forum, => 11-13, boulevard Lundy.
Ancienne rue de Monsieur.
310 mètres de longueur.

(1817-1902). Député. Philippe Eugène Pierre Courmeaux, né à Reims, rue de Vesle, le 15 février 1817, décédé à Reims, 1, rue Clovis, le 22 novembre 1902. Bibliothécaire de la ville de Reims de 1843 à 1848 et de 1887 à 1895. Fervent républicain, il organisa la résistance démocratique au gouvernement, ce qui lui valut mise à pied et exil de 1850 à 1867. De retour à Reims, il créa une section de la Ligue de l’Enseignement. En 1887 il fut réintégré dans ses fonctions de bibliothécaire municipal, après 37 ans de suspension. Conseiller municipal, conseiller général, député de 1881 à 1885, franc-maçon, publiciste et conférencier, il fut l’une des personnalités les plus marquantes de la cité au 19e siècle. Il laissa de précieux souvenirs de sa jeunesse publiés en 1892. Il épousa à Paris en 1842 Marie Joséphine Chocardelle (1818-1888) et repose au Cimetière du Nord.

Source : Jean-Yves Sureau dans La Vie Rémoise

Détail :

Rue Courmeaux rue du Petit Arsenal

icon-car.pngFullscreen-Logo
Rue Courmeaux et rue du Petit Arsenal

chargement de la carte - veuillez patienter...

Rue Courmeaux et rue du Petit Arsenal 49.257036, 4.035925

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *