La Vesle

Le pont de la rue Polonceau

Le secteur de la Chaussée Bocquaine a été très bouleversé depuis le siècle dernier, surtout avec l’arrivée de la « Voie Jean Taittinger » (ex autoroute A4).
« L’ancienne rue Polonceau fut dénommée en 1887 en place de la Chaussée Hannier. Elle rejoignait la rue Souyn en passant sur la Rivière-Brûlée et s’appela en 1925 « rue Polonceau » (du pont sur la Vesle au pont sur la rivière Brûlée, et « rue Souyn » de ce dernier pont à la rue de Courlancy. A la suite de sa disparition en 1978, on dénomma une allée Polonceau. » (La Vie Rémoise)
La rue Polonceau était presque en prolongement de la rue Libergier, mais de l’autre côté du canal.
La rivière Brûlée, quant à elle, était un bras de la Vesle qui passait aux environs de l’actuel Parc Léo Lagrange. Devenue un cloaque, elle fut remblayée dans les années 1970 et disparue définitivement.
Cet avant-après est très approximatif car le cours de la Vesle a été modifié et le pont Polonceau, où a été prise la carte postale, était en fait plus près du canal, à la place de la voie rapide !  La photo actuelle est prise en contre-bas du pont Charles-de-Gaulle vers le Centre International de Séjour.
Carte postale : collection Pierre Fréville (Amicarte 51)
Par la suite, le pont de bois fut remplacé par un pont métallique. Carte postale : collection Michel Thibault (Amicarte 51)
La rivière Brûlée (carte postale : collection Pierre Fréville)

Les jardins du Pont de Vesle

La carte postale montre le pont de Vesle après son inauguration en juin 1935. A cette époque la traversée urbaine (ex A4) n’existe pas, à la place ce sont des jardins. La Vesle est en contre-bas et n’est pas visible directement, on aperçoit juste une petite passerelle en bois permettant la promenade pour aller sur le bord du canal.

L’avant-après est approximatif car les lieux ont considérablement changés avec l’arrivée de l’autoroute, le lit de la Vesle a d’ailleurs été un peu décalé.

Carte postale : collection Pierre Fréville (Amicarte 51)

 

 

La Vesle derrière la propriété d’Edouard Redont

La carte postale montre la Vesle au niveau du jardin de la maison d’Edouard Redont qui était située à l’emplacement de l’actuelle « Comédie ». La vue actuelle est prise depuis le pont de Vesle.
A gauche, la rangée d’arbres qui borde le canal a aujourd’hui disparu.
La Vesle était beaucoup plus large à cet endroit, on peut constater aujourd’hui que la traversée urbaine dite « Voie Jean Taittinger » est en partie à sa place.
Bien sûr la hauteur de l’actuel pont de Vesle  est plus importante que le pont qui traversait la Vesle au début du XXe siècle.
Cet avant-après est donc très approximatif mais permet de situer cette carte postale avec le petit édicule de « style Redont » qui était dans le jardin de la propriété du célèbre paysagiste (remplacé maintenant par l’arboretum) et les lavoirs sur la Vesle qui se trouveraient, s’ils n’avaient pas été démolis, derrière le Centre International de Séjour.
Voir sur « La Documentation de Reims Avant », l’article sur la Maison Redont : cliquez ICI

La carte postale ci-dessous montre l’extrémité de la propriété mais vue dans l’autres sens :
 
Collection Pierre Fréville (Amicarte 51).

Le pont Charles-de-Gaulle vu du pont de Venise

Ces deux photos N&B ci-dessous datent du 26 mai 1975 et ont été prises du pont de Venise pendant la construction du pont Charles-de-Gaulle. La végétation s’est depuis bien développée au point de cacher aujourd’hui les bâtiments du boulevard Paul-Doumer qui ont pourtant bien changé, ainsi que le stade Auguste-Delaune.

Photographies N&B : collection Gilles Labbe

 

PtVenise-Canal-GL2-RA

 

PtVenise-Canal-GL1-RA