Au Moyen Âge, le site est occupé par un prieuré bénédictin dédié à saint Maurice, auquel se jouxte un cimetière du même nom. Ce quartier se développe à cette époque, c’est ainsi que s’opère la jonction entre Reims et le quartier Saint-Remi.

En 1606, les Jésuites obtiennent l’autorisation de fonder un collège à Reims grâce à Nicolas Brûlart de Sillery qui l’obtient d’Henri IV. Les Jésuites s’installent alors à l’hôtel de Cerny, voisin du prieuré Saint Maurice et c’est en 1615 que ce dernier est acheté par les Jésuites pour l’extension des locaux de leur collège tout nouvellement acquis à la suite des dons des frères Brûlart, Nicolas et François qui était aumônier du roi. À la suite de l’acquisition, les Jésuites refont le chœur de l’église entre 1620 et 1622, alors que le clocher est détruit par le vent en 1670.

Ce n’est que près de deux siècles plus tard, que l’église est reconstruite. En 1871, l’église recouvre son clocher, en même temps que la nef et la façade sont refaites de 1867 à 1876 dans le style jésuite. Incendié en 1942, le clocher n’est pas reconstruit et l’église attendrai plus de dix années pour sa reconstruction. Un long dossier de dégâts de guerre étant instruit, la municipalité soutenant que les occupants y avaient mis le feu.

(Source : Wikipédia)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *