Joyeux Noël à tous

Photographie ancienne de Gilles Labbe du 26 mai 1975

Rénovation

Dès 1991, des études sont menées afin de définir la restauration puis le futur de l’ouvrage. Ce dernier, tombé en décrépitude et abandonné à son sort, est ouvert à tous les vents. Certains commencent alors à parler d’une « verrue » en plein cœur de Reims, qu’il aurait mieux valu raser. Plusieurs projets sont constitués, allant de la simple réinstallation du marché hebdomadaire, qui se tient sous une tente sur le parking adjacent, à l’extension du bâtiment sur cette place avec construction d’un parking en ouvrage, afin d’y déplacer le musée des beaux-arts. Après plusieurs effets d’annonce contradictoires, le projet architectural porté par l’architecte en chef des monuments historiques François Châtillon a été adopté fin par l’ancienne équipe municipale de Jean-Louis Schneiter et les études lancées en . Fin , le nouveau maire Adeline Hazan annonce une ouverture prévue pour le . Le projet vise à restaurer l’aspect initial du bâtiment tout en le renforçant. Les travaux, d’un cout estimé à 31 millions d’euros (dont 8,3 financés par l’État et 0,3 par la région Champagne-Ardenne), ont débuté en . 2 150 pavés de verres pour un espace vitré de 900 mètres carrés, des carrelages et aux faïences ils ont été confiés à la société Céramique du Beaujolais, l’entreprise qui les avait fabriqués à l’origine. L’étanchéité a été refaite par l’extérieur tout en respectant l’aspect mat du ciment.

L’inauguration des halles centrales a eu lieu le vendredi 14 septembre 2012, dans le cadre des journées du patrimoine. Le premier marché s’est tenu le vendredi 21 septembre.

La restauration des halles centrales du Boulingrin a reçu le Prix du patrimoine culturel de l’Union européenne 2015 attribué par la Commission européenne et Europa Nostra.

Source : Wikipédia

1975-05-26-boulingrin

icon-car.pngFullscreen-Logo
Place de la République

chargement de la carte - veuillez patienter...

Place de la République 49.261797, 4.029547

Laisser un commentaire