Construit dès 1833, sur l’emplacement de l’Hôtel Dieu, un hôpital datant du IVe siècle, le Palais de Justice, est l’œuvre de l’architecte rémois Narcisse Brunette sous la direction d’Auguste-Nicolas Caristie architecte parisien de renommée nationale, (1er grand prix de Rome en 1813) qui dirige les travaux du palais de justice à l’origine de nombreux établissements publics, dont notre prestigieux Grand Théâtre (aujourd’hui l’Opéra), de style néogrec et à la façade de style Louis XV, le fronton surmontant le portique représente La Justice tenant d’une main la balance et de l’autre le glaive de la loi.

Il a été inauguré en 1839.1

On notera qu’à cette époque le Palais de Justice était entouré de grilles et la présence d’arbres.

La bâtiment abrite le tribunal de Grande Instance, il possède de belles caves voûtées ogivales du XIIIe et XVe siècle, un trésor archéologique peu connu des Rémois, qui servaient d’abris lors des deux dernières guerres.

La façade du bâtiment ancien à été fortement endommagée lors de la Grande Guerre, a été reconstruite dans son style primitif.

Aujourd’hui, un important échafaudage couvre la façade principale, la première a être rénovée, dans le calendrier des travaux de ponçage, gommage et réfection des pierres, quand cela sera nécessaire. Les travaux de rénovation de l’ensemble du Tribunal Judiciaire, s’étendront sur quatre années tout en continuant à fonctionner.

Texte et montage photographique : Michel Thibault

1 – Le palais de justice inauguré en 1839 n’est en fait qu’un réaménagement de l’ancien Hôtel-Dieu, le bâtiment de façade n’est pas encore réalisé. C’est Brunette qui propose les plans de cette partie de l’édifice qui n’est construit qu’en 1844-1845.

icon-car.png
Palais de Justice

chargement de la carte - veuillez patienter...

Palais de Justice 49.254319, 4.031703

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *