Depuis juin 1940, Reims est occupée. Le 30 août 1944, Reims est libérée.

A partir de février 1945, le collège moderne et technique de Reims – aujourd’hui lycée Roosevelt – devient le quartier général du commandement suprême des forces alliées.

Il voit le 7 mai 1945 à 2h41 du matin, la signature d’un acte historique majeur, la signature de la capitulation allemande, mettant un point final à la Seconde Guerre Mondiale en Europe, et enjoignant les forces allemandes à cesser les combats le 8 mai.

Reims devient alors le berceau de la Paix.

Capitulation de l’Allemagne : le 7, le 8 ou le 9 mai 1945 ? : l’annonce de la capitulation à Reims provoque la fureur de Staline. Le chef soviétique se sent trahi et voit dans cette signature rémoise un complot tourné contre lui et l’URSS. L’autre raison de cette rage est le lieu de la capitulation. Staline, pour des raisons de propagande, veut qu’elle ait lieu sur le territoire de l’ennemi vaincu, à l’Est. Une cérémonie solennelle à Berlin permet d’officialiser la capitulation aux yeux du monde entier.

Le faste de cet événement fait du 8 mai la journée de la capitulation. Pourtant, le document signé par les dirigeants allemands est presque identique à celui signé quelques heures auparavant à Reims. De plus, la signature a lieu à 23 heures à Berlin. À la faveur du fuseau horaire, il est donc minuit à Moscou. C’est ainsi que la capitulation allemande est célébrée le 9 mai dans la capitale russe.

L’histoire n’a retenu qu’une date, le 8 mai. Pourtant c’est bien le 7 mai 1945 que fut officiellement signé l’acte de reddition de l’armée Allemande.

Le Point.fr

L’Express.fr

 

Roosevelt2015

37-Roosevelt2015-RA

icon-car.pngFullscreen-Logo
Rue Franklin Roosevelt

chargement de la carte - veuillez patienter...

Rue Franklin Roosevelt 49.262078, 4.026167

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *