Parc de Champagne

Le Gymnase du Collège d’Athlètes

Lors des jeux olympiques de Stockholm de 1912, les athlètes Allemands ont un meilleur niveau que les Français et le contexte de l’époque rend inacceptable ces résultats peu élogieux pour la France. Il est indispensable d’avoir recours à une autre philosophie de préparation sportive,  il est fait appel au lieutenant de vaisseau Georges Hebert, il a une réputation de préparateur physique hors pair pour avoir entraîné plusieurs détachements de fusiliers marins à Lorient.

Melchior de Polignac (Président de la maison de champagne Pommery)  est convaincu de la méthode prônée par Georges Hebert. Ainsi le Collège d’athlètes va voir le jour à Reims par la mise à disposition par Melchior de Polignac de son parc et de l’apport financier, nécessaire à la construction des bâtiments et équipements sportifs. C’est une première en France et le 19 octobre 1913, le Président Raymond Poincaré vient inaugurer ce complexe sportif très moderne. Ces installations seront éphémères, la Grande Guerre détruira la majeure partie des installations et fera des victimes parmi les athlètes (Jean Bouin…), mais l’idée de la professionnalisation des éducateurs physiques était lancée.  Aujourd’hui, quelques pavillons restaurés et la piste de course sont visibles dans le parc de Champagne. (La Marne 14-18.com)

Le grand gymnase couvert sera détruit pendant la guerre et non reconstruit.

Calendar.org

 

ParcPom-Gym-MT-RA

Carte postale : collection Michel Thibault (Amicarte 51)

 

College-Ath-RA

 

Le Monument aux Héros de l’Armée Noire

Le Monument aux héros de l’Armée Noire est une sculpture monumentale qui a été érigée à Reims en 1924 pour rendre hommage aux soldats indigènes morts pour la France. L’œuvre originale était due au statuaire Paul Moreau-Vauthier (1871-1936) et à l’architecte Auguste Bluysen (1888-1951). Il était constitué d’un socle en granit rapporté d’Afrique, sur lequel étaient gravés les noms des principales batailles dans lesquelles les troupes africaines avaient été engagées. Sur ce socle, reposait un bronze représentant un groupe de soldats africains du Corps d’armée colonial rassemblés derrière un officier blanc portant le drapeau français. Un monument similaire, issu du même moule, fut érigé à Bamako.

Le monument rémois fut détruit par les Allemands dès les premières semaines de l’Occupation, en septembre 1940. (Wikipédia)

Un autre monument fut construit au même emplacement et inauguré en septembre 1963.

En 2013, une reconstitution du bronze original, mais avec un socle différent, à été de nouveau érigée à l’intérieur du parc de Champagne.

 

AMAN-RA

 

Le monument actuel :

AMAN2 copie

 

La copie du monument original, située dans le parc de Champagne. Remarquez que l’intérieur du socle reprend les moulures du socle du premier monument :

AMAN4

 

Fête sur le terrain central du Parc Pommery

Carte postale ancienne : Collection personnelle
Phototypie : J. Bienaimé, Reims – Cliché Lucien Loth

Photographie actuelle : 31 mai 2015, Jumping international de Reims

Parc Pommery
Parc Pommery

pommery-insert - Copie