En 1838, un marché couvert en pierre est édifié sur les dessins des architectes H. Durand et Brunette. Cette halle se composait de façades à arcades en pierre, couverte d’une charpente en fer. De l’autre côté de la place une criée métallique de style Baltard est construite plus tardivement. Ces deux édifices survivront à la Première Guerre Mondiale malgré les destructions importantes que vont subir les immeubles de la place pendant l’été 1918. La démolition de la halle de pierre permit la mise à jour du Cryptoportique du Forum Romain dont il n’existe que cinq exemplaires dans le monde. A la suite de l’édification des nouvelles halles au Boulingrin, la place des Marchés perdit sa signification : la place du Forum était née.

Impossible de faire des avant-après corrects car le photographe de l’époque était en hauteur (et au milieu de la rue actuelle). Par contre la réunion des deux cartes postales offre un panoramique que la place à cette époque de la Reconstruction de la ville. On y aperçoit les deux halles et les baraquements provisoires qui vont donner à la ville un caractère « exotique » pendant plusieurs années.

 

 

 

 

CPA : collection personnelle

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *