Après la Grande Guerre et pendant la reconstruction de la ville, les commerces rémois sont « hébergés » dans des baraquements provisoires, pour leur permettre de reprendre leur activité. Ces constructions en bois sont disséminées dans toute la ville, ce qui fait dire à certains que Reims ressemble à une ville du « Far West » !

Le magasin « A la Grosse-Botte » initialement situé rue du Cadran Saint-Pierre (voir ICI) se retrouvera, comme beaucoup de commerces, installé sur les Promenades dans un baraquement situé rue du Colonel Driant, entre les boulevards Foch et Joffre. Il retournera ensuite à son emplacement initial, rue du Cadran Saint-Pierre.

Aujourd’hui cette voie n’est plus ouverte à la circulation, sauf pour le tramway.

Carte postale : collection Michel Thibault (Amicarte 51)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *