Les Halles centrales
Publié le : 24 octobre 2017, par : Véronique Valette

Les halles du Boulingrin

Promises à la démolition, les halles du Boulingrin ont été sauvées « in extrémis » par un classement au titre des monuments historiques en 1990. Après plusieurs années d’hésitations sur leur réutilisation, c’est en 2006 que la municipalité de Reims a décidé d’y réimplanter un marché couvert. « Deuxième cathédrale » de béton et de verre, ce vaste espace s’étend sur 100 mètres de long, 50 mètres de large et 19 mètres de haut.

Le projet se développe en trois parties : la réparation très technique des bétons pour sauvegarder la prouesse de l’ingénieur Eugène Freyssinet, la restauration plus sensible des aménagements « Art-Déco » de l’architecte Émile Maigrot pour remettre en situation cette œuvre des années 20, et enfin, un projet architectural de réutilisation et de mise aux normes.

Ce travail en finesse, démontre la valeur de l’architecture du XXe siècle et sa capacité à nous offrir des lieux en « sympathie » avec le monde que nous habitons aujourd’hui.

Dans la continuité de son usage social initial en grand marché couvert et lieu de rassemblement, depuis leur réouverture en septembre 2012 les Rémois ont retrouvé, outre le marché, la possibilité d’animations sportives, culturelles et artistiques.

Source : François Chatillon, architecte mandataire de la restauration, en savoir + sur son site

Carte postale : J. Prot, A la Régence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *