L’Eglise Saint-Benoît
Publié le : 2 octobre 2017, par : Béatrice Keller
Construite à partir de 1911 par Max Sainsaulieu (architecte de la Bibliothèque Carnégie), consacrée par Monseigneur Luçon, archevêque de Reims, le 9 novembre1912, l’église St Benoît fut érigée sur les vestiges d’un ancien gibet qui donna son nom au lieu-dit des Trois-Piliers.
 La 1ère guerre mondiale l’endommagea sévèrement, mais elle rouvrit aux paroissiens en 1924. Sa restauration ne se termina vraiment qu’en 1935. Pendant la 2ème guerre mondiale, l’église fut atteinte par une bombe qui n’explosa pas. Peu endommagée, elle rouvrit dès 1945.
 L’architecture de St Benoît est de type basilical romain : une nef rectangulaire sans transept surmontée d’un plafond à caissons (qui confère à l’église une acoustique exceptionnelle), à  deux rangées de colonnes, avec trois absides circulaires. Comme cela est fréquent en Italie, il n’y a pas de clocher surmontant l’église, mais un campanile séparé.
 Max Sainsaulieu ne se contenta pas de faire les plans de l’église, il en réalisa aussi l’aménagement intérieur d’inspiration Art Déco. St Benoît possède également un très bel ensemble de vitraux des Ateliers Simon et De Troeyer. (Source : FlaneriesReims.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *