Le Monument aux héros de l’Armée Noire est une sculpture monumentale qui a été érigée à Reims en 1924 pour rendre hommage aux soldats indigènes morts pour la France. L’œuvre originale était due au statuaire Paul Moreau-Vauthier (1871-1936) et à l’architecte Auguste Bluysen (1888-1951). Il était constitué d’un socle en granit rapporté d’Afrique, sur lequel étaient gravés les noms des principales batailles dans lesquelles les troupes africaines avaient été engagées. Sur ce socle, reposait un bronze représentant un groupe de soldats africains du Corps d’armée colonial rassemblés derrière un officier blanc portant le drapeau français. Un monument similaire, issu du même moule, fut érigé à Bamako.

Le monument rémois fut détruit par les Allemands dès les premières semaines de l’Occupation, en septembre 1940. (Wikipédia)

Un autre monument fut construit au même emplacement et inauguré en septembre 1963.

En 2013, une reconstitution du bronze original, mais avec un socle différent, à été de nouveau érigée à l’intérieur du parc de Champagne.

 

AMAN-RA

Le monument actuel :

AMAN2 copie

La copie du monument original, située dans le parc de Champagne. Remarquez que l’intérieur du socle reprend les moulures du socle du premier monument :

AMAN4

icon-car.pngFullscreen-Logo
Monument à l'Armée Noire

chargement de la carte - veuillez patienter...

Monument à l\'Armée Noire 49.240718, 4.053204

2 thoughts on “Le Monument aux Héros de l’Armée Noire”

Laisser un commentaire