En ce début de guerre de 1914, les Allemands chassés de la ville par la victoire de la Première Bataille de la Marne (du 5 au 12 septembre 1914), sont retranchés dans les forts du nord-est de la ceinture fortifiée de Reims.

Des barricades sont élevées en guise de lignes défensives, comme ici au niveau du 172 rue Jean-Jaurès (faubourg Cérès à l’époque) pour empêcher un éventuel retour de l’ennemi. Mais la guerre de position va délimiter la ligne de front pendant 4 ans, entre Reims et Cernay-lès-Reims, Bétheny et la Neuvillette.

Le bombardement de la ville a commencé.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *