Les deux photographies actuelles ont été réalisées du haut du premier immeuble de l’avenue de Laon à l’angle de la rue Franklin Roosevelt. Merci à Annabelle I. de nous avoir accueillis chez elle.

Sans doute avant la Grande Guerre. Aujourd’hui, on ne voit plus de trains de marchandises, peut-être sont-ils garés ailleurs mais il n’y en a certainement beaucoup moins.

Celle-ci, comme on peut le voir, a été prise à la fin de la Grande Guerre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *