Cette carte postale qui n’a pas voyagé peut être datée entre les années 1920 et 1942 ; en effet, la place d’Erlon est reconstruite entièrement et la victoire ailée est toujours en place, elle ne sera retiré par l’occupant qu’en 1942 avant qu’une copie ne soit réinstallé à l’initiative de Bernard Fouqueray en 1989.
On peut affiner la date grâce à La première voiture est une Talbot, ce modèle date à peu près des année 30, sur la gauche de la photographie on peut voir un tas de sable et de matériaux, est-ce la fin de la Reconstruction ?

Buirette, rue [1873].

<= 35-37, place Drouet-d’Erlon, => rue de l’Arquebuse.
270 mètres de longueur.
Ancienne rue Large, où Pierre Marie Buirette demeurait au n° 21.

(1783-1866). Manufacturier. Né à Sainte-Ménehould le 28 décembre 1783, mort à Reims, 21, rue Large, le 16 mai 1866. Pierre Marie Buirette fonda plusieurs prix de vertu et légua une importante somme d’argent pour construite des bâtiments à l’Hôtel-Dieu. Il fut président du Conseil des prud’hommes. Mort célibataire, il repose au Cimetière du Nord sous un monument en marbre de Carrare, en forme de sarcophage. Le sculpteur Wendling y a sculpté ses armes parlantes : D’azur au chevron d’argent, à trois burettes, posées deux et un.

Rue Buirette
Rue Buirette
icon-car.pngFullscreen-Logo
Rue Buirette

chargement de la carte - veuillez patienter...

Rue Buirette 49.254298, 4.025014

Laisser un commentaire